En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer le bandeau

Outre-Mer

Dans le cadre des prochains appels aux candidatures pour l'attribution de fréquences mobiles Outre-Mer, destinés notamment à la diffusion des services 4G, l'ARCEP a délivré plusieurs autorisations pour des expérimentations, notamment dans la bande 800 MHz. L'objectif de ces expérimentations est de vérifier les perturbations potentielles que pourrait engendrer la mise en service de sites 4G dans cette bande proche de celle de la télévision. Ces expérimentations visent également à tester le processus de remédiation des brouillages de télévision, qui sont à la charge des opérateurs de téléphonie mobile. Pour plus d'information sur les perturbations 4G/TNT.

Le processus s’est largement inspiré de la situation en métropole avec une communication appropriée, le recours au centre d’appel de l’ANFR et une remédiation aux brouillages à la charge de l’opérateur.

Ile de la Réunion : Opérateur SRR (SOCIETE REUNIONNAISE DU RADIOTELEPHONE)

L’opérateur de téléphonie mobile de la Réunion a obtenu le 6 mai 2014, de la part de l’ARCEP (décision n° 2014-0535), l’autorisation d’utiliser la bande de fréquence 801-811 MHz / 842-852 MHz (la même que celle utilisée par SFR en métropole) pour établir et exploiter un réseau expérimental utilisant la technologie LTE, et ce, jusqu'au 30 septembre 2014.

SRR s’est engagé à communiquer auprès des élus locaux, professionnels (antennistes et bailleurs) et particuliers sur l’expérimentation, les potentiels brouillages et la procédure de remédiation mise en place.

SRR a eu recours au centre d’appel de l’ANFR pendant toute la durée de l’expérimentation.

L’expérimentation portait initialement sur la mise en service de trois sites LTE-800 MHz à Saint-Denis et à Sainte-Marie.

Les demandes COMSIS pour ces trois sites ont été formulées sur la base du projet de « guide de constitution d’un dossier COMSIS pour un site LTE 800 MHz en outre-mer  ».

L’expérimentation a débuté par la mise en service d’un premier site à Saint-Denis le 18/06/2014.

Les deux autres sites l’ont été le 24/07/2014.
L’ARCEP a ensuite prolongé l’expérimentation de SRR jusqu’au 28 février 2015 (décision n°2014-1061 du 18/09/2014).

Cinq nouvelles stations LTE-800 MHz seront ajoutées aux trois déjà mises en service.

Les demandes d’accord COMSIS pour ces cinq nouvelles stations ont été déposées le 21/11/2014 par SRR pour un accord le 19/12/2014.

Depuis la mise en service de la première station LTE-800 MHz le 18/06/2014, seules deux plaintes potentiellement liées au LTE ont été enregistrées au niveau du centre d’appel. Après analyse, aucune de ces plaintes ne s’est avérée comme étant finalement liée au déploiement des sites LTE.

Guyane : Opérateur ORANGE CARAÏBE 

L’opérateur de téléphonie mobile Orange Caraïbe a obtenu le 16 septembre 2014, de la part de l’ARCEP (décision n° 2014-1003), l’autorisation d’utiliser la bande de fréquence 811-821 MHz / 852-862 MHz (la même que celle utilisée par ORANGE en métropole) pour établir et exploiter un réseau expérimental utilisant la technologie LTE, et ce, jusqu'au 16 mars 2015.

Orange Caraïbe s’est engagé à communiquer auprès des élus locaux, professionnels (antennistes et bailleurs) et particuliers sur l’expérimentation, les potentiels brouillages et la procédure de remédiation mise en place.
Orange Caraïbe aura recours au centre d’appel de l’ANFR pendant toute la durée de l’expérimentation.

L’expérimentation porte sur la mise en service d’un seul site LTE-800 MHz à Macouria (20 km à l’ouest de Cayenne), en Guyane.
La demande COMSIS pour ce site a été formulée sur la base du projet de guide COMSIS LTE-800 MHz pour l’outre-mer.

Orange Caraïbe a reçu l’accord COMSIS pour cette station le 03/10/2014.
L’expérimentation est en instance de démarrage

Guadeloupe et à Saint-Martin : Opérateur DAUPHIN TELECOM 

L’opérateur de téléphonie mobile Dauphin Télécom a obtenu le 14 octobre 2014, de la part de l’ARCEP (décision 2014-1217), l’autorisation de lancer une expérimentation pilote LTE 4G dans la bande des 800 MHz, et ce, jusqu'au 14 novembre 2014.

Dauphin Télécom s’est engagé à communiquer auprès des élus locaux, professionnels (antennistes et bailleurs) et particuliers sur l’expérimentation, les potentiels brouillages et la procédure de remédiation mise en place.

Dauphin Télécom a par ailleurs publié des informations relatives à son expérimentation dans des journaux locaux en Guadeloupe et à Saint-Martin.
Dauphin Télécom a eu recours au centre d’appel de l’ANFR pendant toute la durée de l’expérimentation.

L’expérimentation porte sur la mise en service de deux sites LTE-800 MHz à Saint-Martin et à Saint-Anne en Guadeloupe.

Les demandes COMSIS pour ces deux sites ont été formulées sur la base du projet de guide COMSIS LTE-800 MHz pour l’outre-mer.

Le site de Saint-Martin a été mis en service le 03/11/2014 et le site de Saint-Anne en Guadeloupe a été mis en service le 06/11/2014.
L’expérimentation a pris fin le 14/11/2014.

Aucune plainte n’a été enregistrée par le centre d’appel de l’ANFR.

Le Gouvernement doit lancer d'ici la fin de l'année 2014, sur proposition de l'ARCEP, les procédures d'attribution de licences 4G pour l'Outre-Mer

Consultez également les autres sites de l'ANFR