En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer le bandeau

Risques d’interférences 4G/TNT : Pourquoi des interférences ?

Les fréquences 4G dans la bande 700 MHz et 800 MHz sont très proches des fréquences de la Télévision Numérique Terrestre (TNT). Ces fréquences dites basses sont privilégiées compte tenu de leur large couverture et de leur très bonne propagation notamment dans les bâtiments. L’utilisation de ces fréquences a lieu lors des phases suivantes :

  • En décembre 2011 l’arrêt de la télévision analogique et son passage au tout numérique a permis à l’Etat de réaffecter la bande de fréquences 800 MHz au profit du secteur des télécommunications et du déploiement du très haut débit mobile : la 4G à 800 MHz
  • Le passage à la TNT HD à partir d’avril 2016 offre un redéploiement dans la bande de fréquence 700 MHz qui bénéficie au développement de l’économie numérique dont le très haut débit mobile : la 4G à 700 MHz. Cette étape s’étalera d’avril 2016 à juin 2019 selon les régions.

 

Pour tout comprendre : la figure ci-dessous montre les fréquences radio utilisées par la téléphonie mobile et la télévision numérique terrestre :

Cette cohabitation peut dans certains cas perturber la réception de la télévision notamment chez les téléspectateurs dont l’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne 4G.

Les téléspectateurs recevant la télévision par un autre mode de réception : Internet (ADSL), fibre, satellite ou câble (service antenne ou abonnement au câble) ne sont pas concernés par ces risques d’interférence. 

La voie montante se réfère aux données en provenance du terminal utilisateur (téléphone, tablette…) alors que la voie descendante se réfère aux données provenant de l’opérateur mobile via des antennes 4G. 

Ainsi des perturbations peuvent apparaitre et notamment dans les situations suivantes :  

  • l’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne 4G ;
  • le niveau de signal LTE reçue est nettement supérieur à celui reçue par la TNT (par exemple si une antenne 4G est proche alors que la réception TNT est difficile) ;
  • un des éléments de l’installation (antenne, filtre, amplificateur, câbles…) n’est pas adapté et ne permet pas d’atténuer suffisamment le signal LTE

Télécharger la plaquette d'information4G et TNT : ce qu’il faut savoir

Consultez également les autres sites de l'ANFR